Navegación – Mapa del sitio

107 | 2016
Indiens, Noirs et marrons dans le Brésil septentrional : XVIIe-XIXe siècle

Bajo la dirección de Richard Marin

Ce numéro propose un dossier de cinq articles consacré à la question afro-indigène dans le nord et le nord-est du Brésil, appréhendée sur la longue durée, du XVIIe au XIXe siècle. Il met en exergue l’intensité des métissages, le flou des frontières ethniques et territoriales ainsi que la complexité des statuts : Indiens et Noirs libres, esclaves marrons (mocambeiros)… En même temps, il restitue à l’Amazonie une part de son histoire « noire » sur laquelle l’historiographie officielle avait longtemps fait silence.

Au fil des articles sont analysées les représentations des populations indigènes et d’origine africaine du Nord-Est par un peintre hollandais au XVIIe siècle, la composition de la force de travail dans l’Amazonie coloniale, la notion de frontière en Amazonie et son contrôle par l’État, et le cas singulier d’un prêtre indien formé en Europe et qui termina sa vie dans une communauté de marrons.

Richard Marin est professeur émérite d’histoire à l’université Toulouse - Jean Jaurès, spécialiste notamment de l’histoire du Nordeste brésilien et de l’afrobrésilianité.

  • Logo Presses universitaires du Midi
  • Logo IPEAT
  • Revues.org